forum du clan soleil-rouge Index du Forum
forum du clan soleil-rouge Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Situation générale
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du clan soleil-rouge Index du Forum -> Le clan -> Situation actuelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shiro
Maitre de guilde

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2012
Messages: 75

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 19:58 (2012)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

  • Le clan demeure actuellement dans le monastère de Tian.
  • Shiro est en charge d'administrer le clan, depuis le départ récent de son maitre vers Kun Lai. Il est aidé de sa nièce Mi'ëll. Un départ est prévu pour Kun Lai.
  • Le clan cotoie actuellement le clan Noirsang de la Horde, qui les a aidé à défendre le monastère contre des attaques de sauroks.
  • Le clan a rencontré des représentant de la Terre Mère, un clan de tradition taurène originaire de Kalimdor.

_________________
" Quand le sabre quitte le fourreau, le budopan ne se réjouit pas. "


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Déc - 19:58 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shiro
Maitre de guilde

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2012
Messages: 75

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 23:28 (2012)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

- Mi'ëll, Chung, et Shiro voyagent en direction de Kun Lai. Ils ont emprunté l'escalier dérobé.
_________________
" Quand le sabre quitte le fourreau, le budopan ne se réjouit pas. "


Revenir en haut
Shiro
Maitre de guilde

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2012
Messages: 75

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 22:16 (2012)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Nous sommes arrivés à Binan.
_________________
" Quand le sabre quitte le fourreau, le budopan ne se réjouit pas. "


Dernière édition par Shiro le Ven 21 Déc - 20:22 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Shiro
Maitre de guilde

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2012
Messages: 75

MessagePosté le: Ven 21 Déc - 20:22 (2012)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Nous sommes dans les environs de Monofu, et nous nous rendons au Temple du Tigre Blanc.
_________________
" Quand le sabre quitte le fourreau, le budopan ne se réjouit pas. "


Revenir en haut
Kadang
Maitre de guilde

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2012
Messages: 17
Localisation: forêt de jade

MessagePosté le: Mer 18 Sep - 19:50 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Après avoir récupéré le sabre d'Hoko Ryu, l'illustre fondateur de la dynastie Soleil-Rouge, Shiro et ses compagnons s'en retournent dans la Vallée des Quatre Vents, soucieux de la sécurité de leurs terres à la suite de l'incident du Val de l’Éternel Printemps.




Revenir en haut
Kofu'ji
Budopan

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2013
Messages: 47

MessagePosté le: Dim 13 Oct - 15:45 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Une mot griffonné avec hâte est accroché sur le mur de l'auberge du quai des hameçonneurs. L'encre noire utilisée est encore fraiche.
 


Citation:
   
Au clan Soleil-rouge,  
 
    
 Afin de poursuivre plus efficacement notre ennemi donc les terres sauvages de Krasarang, le seigneur Shiro a décidé d'établir notre base d'opération dans le village de Zen'sin, à l'est du sanctuaire de Chi'ji.  

Nous demandons à tous nos membres de rejoindre le plus rapidement possible ce village et de se vêtir comme des citoyens ordinaires. Vous ne devez en aucun cas vous équiper d'armes ou de signes montrant votre appartenance au clan Soleil-rouge. Ceci est pour garantir la sécurité du village et des ses habitants.

Nous touchons au but, hâtez-vous. Que votre honneur brille comme le soleil du soir.
 
 
 
Kofu'ji le Lancier      


_________________
Chaque blessure est une leçon, chaque défaite est une occasion de grandir.


Revenir en haut
Shiro
Maitre de guilde

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2012
Messages: 75

MessagePosté le: Jeu 24 Oct - 20:28 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Le long voyage du retour les ramena au pied des montagnes, dans la vallée. Et l'heure était venue de regagner le château ancestral des Soleil Rouge au sud du Giron.






Mais arrivés en vue dans leur domaine, les fumées qui s'élevaient du château les firent accourrir; ils pénétrèrent dans l'édifice qui était manifestement envahi par des intrus.





Les choses étaient jouées d'avance, des pillards sauroks circulaient à l'intérieur et les feux se multipliaient. Les investigations se soldèrent par un face-à-face avec un vieil ennemi, le seigneur Gor'lack, convoitant visiblement des savoirs détenus par le clan. Ce dernier put prendre la fuite, laissant ses champions combattre. Les pandarens furent victorieux, mais leur demeure était en cendres.


Ils partirent donc vers lieu familier, la forêt de Jade et le monastère de Tian.






Là, le seigneur Kadang entrainait les combattants en vue des affrontements imminents contre leur ennemi juré.





Et cette heure vint bien assez tôt, lorsque les Soleil-Rouge défendirent un village côtier d'un assaut terrible.





Mais le combat contre Gor'lack, et les réponses concernant ses intentions restaient à venir. Durant leur stationnement dans le village, Shiro ne manqua pas d'entrainer et d'enseigner ses pandarens.





Les Soleil Rouge allaient bientot devoir traquer leur ennemi jusque dans les Terres de l'Angoisse. De lourdes décisions reposent sur les épaules de Shiro...



_________________
" Quand le sabre quitte le fourreau, le budopan ne se réjouit pas. "


Revenir en haut
Min
Protecteur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 4

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 00:54 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

(Merci de compléter ce qui s'est passé avant)


Une petit mise au défi sur les quais envoya Kofu'ji, Min et Nojii à l'aventure, par delà les collines. En effet, un vent de rumeur prétendait que le mur ne connaissait plus la tranquillité depuis quelques temps déjà. En cause une créature qui, selon les dires, fouilleraient près de l'édifice à chaque nuit. C'est donc au travers des patrouilles mantides que les pandarens explorèrent les environs, courant à travers les herbes hautes avant de finalement atteindre les pierres de la murailles. Ils trouvèrent alors un terrier et des traces menant plus loin, laissées par de minuscules basilics à peine sortis de l'oeuf. Un guerrier mantide repéra l'épais Kofu'ji aux abords d'un village, chargeant ce dernier... avant de finalement tomber sous les coups de Najii, au terme d'une lutte violente mais brève.

Lorsque les traces se séparèrent, le groupe prit la sage décision de se scinder. Min et Kofu'ji continuèrent leur piste, atteignant les racines du très grand arbre nommé Kyparizar par les mantides. Une fois un terrier découvert, ils prirent leur courage à deux pattes en s'aventurant à l'intérieur.




Il en ressortirent bien vite, poursuivis par un scorpion odieusement gigantesque. Le combat s'engagea alors, les frappes lourdes et cliquetantes du scorpion contrastaient avec la vivacité de Min et 'Ji. Mais leurs armes ne parvinrent guère à prélever leur dû ; le scorpion se de dégagea avec habilité pour charger ensuite avec une force inouïe. Min fût saisie entre les pinces de l'animal. Et alors que le scorpion s'apprêtait à l'éventrer, Kofu'ji s'élança, lui délivrant un premier coup de pic entre les yeux, puis un deuxième avec davantage de férocité.



Arasé, l'insecte recula non sans pointer du dard l'épaule du pandaren qui s'effondra. Les maigres espoirs qu'il restait poussèrent Min à protéger le blessé, faisant face seule au scorpion. C'est alors que le basilic, aigri d'avoir dû changer de terrier mais également furieux de voir sa petite progéniture retournée dans la gueule du loup, arriva en grondant férocement. Un duel titanesque s'engagea entre les créatures. Affaibli, scorpion fût promptement cristallisé et déchiré en morceau par le lézard dont un regard perdu fît tomber Min dans les pommes alors qu'elle était déjà loin avec 'Ji.

Finalement, les deux pandarens s'échappèrent en passant par les bosquets. Tant bien que mal ils revinrent à Pari de Tempête sur leurs deux pattes, prenant un repos bien mérité aux bons soins de l'humble demeure de Shiro.



Loin d'ici, le basilic se réjouissait d'avoir retrouvé son terrier et ne posa plus de problèmes à la muraille. Ainsi fût rétablie l'harmonie.


Revenir en haut
Shiro
Maitre de guilde

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2012
Messages: 75

MessagePosté le: Lun 11 Nov - 15:03 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Depuis leur pied à terre au petit village côtier du Pari de la tempête, le clan s'apprêtait une nouvelle fois à livrer bataille contre l'armée saurok de Gor'lack.



Ils se mirent en marche vers le Bourbe saumâtre, le terrain de bataille choisi par l'ennemi...



...et forcèrent les défenses saurok pour atteindre le colosse au masque de fer et à la chaine d'armes. La bataille fut mémorable.



Au coeur du camp ennemi, ils trouvèrent un noyau élémentaire, l'un des fragments du vénérable élémentaire Bo'ku le protecteur des secrets du clan...


_________________
" Quand le sabre quitte le fourreau, le budopan ne se réjouit pas. "


Revenir en haut
Min
Protecteur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 4

MessagePosté le: Ven 15 Nov - 01:36 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Ayant défait l'ignoble Gor'lak, le clan Soleil Rouge avait achevé sa quête dans les Terres de l'Angoisse et ne se fit pas prier pour quitter la pénombre des lieux.



Laissant derrière lui le village de pêcheur, il regagna la muraille en traversant une série d'encombres telles qu'une brèche d'énergie Sha ou encore des ruines infestées d'araignées. Les bestioles dévoraient déjà le pauvre yack resté en arrière lorsque les Pandashan tendirent une corde au groupe, ce qui lui permit de s'échapper de justesse. Quelques brèves salutations plus tard, les pandarens purent descendre de l'autre côté de la muraille, dans la Vallée des Quatre vents où un voyage paisible les attendaient.





De retour au Giron, ils purent se restaurer d'un délicieux festin dans la grange et prendre des nouvelles auprès de Sakuri, la budopan. Celle ci s'inquiétait notamment pour le château, dont les ruines pouvaient encore donner l'espoir d'une reconstruction tardive.




Mais l'objectif de Shiro était ailleurs : il fallait rejoindre au plus vite les paysans confiés au Monastère de Tian afin de les ramener chez eux. Le lendemain, le Clan reprit donc la route, fort d'une nouvelle alliée appelée Nyein.



Une fois arrivés à Tian, les Soleil rouge firent une halte dans leur dojo afin d'évaluer la situation. Shiro consentit à invoquer le premier fragment de Bo'ku, qui leur illustra une part de vérité concernant le destin de Han... Le clan fît également la connaissance d'une mystérieuse pandarène appelée Jiao, dont la tenue de fermière contrastait étrangement avec le sabre exquis qu'elle portait.





Le lendemain, un grand banquet eu lieu en leur honneur. Mais cela ne se fit pas sans compter la présence de mogus dans les environs... Les derniers fêtards ripaillaient tranquillement (ou presque) lorsque qu'une fumée s'éleva de la demeure du grand maître. Min, Xia, Jiao et Kusha prirent la sage décision de rejoindre Shiro, parti se recueillir sur les tombes du monastère. Ils le découvrirent aux prises avec trois mogus, Ken Shu tenant de le protéger sans un mot comme à l'ordinaire. La bataille fût brève ; Shiro prit la morsure d'une dague dans l'épaule, dont le venin le plongea dans un profond sommeil ; l'un des saccageurs avait pris la fuite avec l'éclat de Bo'ku, Ken Shu à ses trousses. Rendues confuses par la situation, les quatre pandarènes déjà dans les brumes de l'alcool décidèrent de ramener le seigneur au dojo malgré les bruits de combat venant du monastère.

Arrivées sur place, elles durent repousser un autre mogu affairé sur les effets personnels du seigneur. Ce dernier avait besoin de soins, aussi, le groupe dut l'abandonner derrière les portes verrouillées du batiment afin d'aller chercher de l'aide. De nouveau armées et équipées, elle prirent à coeur de rejoindre la tour en flamme, où les moines s'affairaient à contenir l'incendie. Wulong leur indiqua au bas de celle ci qu'il se trouvait encore des mogus à l'intérieur. Sans vraiment y réfléchir, Kusha s'élança, suivie de près par les trois autres. Après un combat intense au deuxième étages, les filles atteignirent le sommet, où le grand maitre en personne avait décimé les rangs des mogus à lui seul.

De retour au dojo, elles prirent congé des soigneurs pour monter la garde devant le bâtiment. La nuit fût longue... d'autant plus que Ken Shu était toujours à l'extérieur et sans aide aucune...



Revenir en haut
Min
Protecteur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 4

MessagePosté le: Sam 16 Nov - 01:21 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Le répit fût de courte durée, penser les plaies et réparer les dégâts fit perdre un temps précieux aux Pandarens de Tian. Ce n'est qu'au coucher du soleil que le Grand Maitre Chute des Nuages réunit le conseil avec les membres du Clan Soleil Rouge à ses côtés. Les mogus avaient remporté un important succès au monastère et les erreurs devaient être réparées ; Shiro, encore convalescent, dût confier à Wulong et Kofu'ji la tâche de mener les guerriers à la recherche de Ken Chu pendant que les moines de Tian partaient à la recherche de leurs prisonniers dans le sud.

Ainsi les pandarens se mirent en route. Arrivés aux ruines, ils s'attaquèrent à une arrière garde mogu, renforcée par la présence de mystérieux spectres dont l'appartenance à ce monde ne tenait qu'à un fil. Alors que la plupart des lames traversaient les apparitions sans résultat, le sabre de Jiao révéla ses pouvoirs en déclenchant une pluie salvatrice ; les yeux avertis des Soleils Rouges repérèrent aisément les bref instants pendant lesquels les spectres subissaient les chutes de gouttes et donc les moments propices à un coup fatal. Tant bien que mal, ils parvinrent à repousser les vagues de fantômes et retrouvèrent Ken Chu.



L’absence de prisonniers laissait présager le pire, aussi, le moine muet se mit en transe afin de comprendre la subtilité des lieux. Un acte d'une telle pureté amena irrémédiablement plus de spectres dans les environs, les coups pleuvaient, les griffes lacéraient les chairs sans même rencontrer les armures, ... A peine les brumes dissipées, les pandarens durent reprendre leur marche dans les ruines malgré les pièges terrifiants qu'elles recèlaient.

Arrivés à la terrasse supérieure, ils débusquèrent un nécromancien d'une puissance effroyable nommé Sho Bu. Ce dernier pesa chacun de ses mots railleurs avant de déchainer ses pouvoirs sur le groupe. Une action portée par la colère permit à Min de traverser les rangs d'une dizaine de spectres ; d'un bond, elle trancha le bâton impie du mogu, rompant les maléfices de ce dernier. Dans un même élan, les Soleils rouges chargèrent, repoussant le nécromancien jusqu'au sommet d'une colonne... où dans sa lâcheté, Sho Bu prononca les mots de disparition qui lui venaient à l'esprit. Deux pierres âprement lancées par Min et Jiao le frappèrent alors qu'il s'évanouissait dans un cri de douleur.



Cette victoire fût de courte durée, à peine le nécromancien disparu : Ken Chu revint avec de sinistres nouvelles concernant les moines de Tian : ces derniers avaient été pris en embuscade en court de route, les forcant à rentrer au monastère avec de nombreux blessés. La mine grave, les Soleils rouges durent se rendre à l'évidence : la Terasse des Cent Tonnerres n'était qu'une diversion pour séparer le clan de ses alliés, déporter les prisonniers et emporter le fragment de Bo'ku en lieu sûr.



Le seigneur Kadang jura de retrouver les fuyards et emmena Wulong avec lui pour une exploration dans le sud tandis que les autres membres du clan reprenaient leurs forces.


Revenir en haut
Huang Jiao
Protecteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2013
Messages: 65

MessagePosté le: Mar 19 Nov - 11:10 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Bien après que le soleil ne se soit couché dans la Forêt de Jade, le Seigneur Shiro avait réuni les membres du Clan dans les quartiers de notre estimée Chroniqueuse. Alors, après avoir pris en compte la situation, il tint solennellement ces mots à aux Soleil Rouge :

_"Les élèves du Monstère doivent être secourus au plus vite. Sakuri-Sama dirigera les opérations. Que la nuit vous porte conseil, vous agirez demain au soir."

Le lendemain, ils s'entrainèrent et se reposèrent pour se préparer à la rude nuit qui les attendaient, et, quand vint la Budopan, l'heure de la guerre sonnée, tous étaient fin prêts. Ainsi, Xia, Kusha, Chung, Wulong, Jiao, Min et Nyein, dirigés par Sakuri-Sama arpentèrent la Forêt de Jade vers la dernière position connue des Mogus : Des ruines au Sud-Ouest, proches du village sinistré de Brise-Nectar.

L'air était lourd pour une soirée d'automne, et bientôt, un lourd grondement de tonnerre, suivit d'une pluie fraîche vint troubler la quiétude du soir. Les esprits des cieux s'opposaient-ils à leur devoir, ou bien au contraire montraient-ils leur approbation ? Cette question ne tarauda pas les Soleil-Rouge, qui gardaient en tête leur objectif avec détermination.

Ils pénétrèrent alors dans une grande clairière ravagée par la chute de nombreux arbres. Enthousiaste, Kusha partit devant, animée par l'énergie juvénile qu'on lui connait. Malheureusement, sa précipitation mal avisée la mena dans un piège : La terre explosa de part et d'autre d'elle, et des éclats de terre, de roche et de racines jaillirent deux féroces et massifs Quilens de pierre, qui la mirent à terre !

Tous les guerriers virent à son secours, et réussirent à la préserver d'un sort funeste. Si les épées ne furent pas d'un grand secours face aux bêtes de pierre, Sakuri-Sama parvint à frapper l'oeil d'un d'entre eux, mais c'est la maîtrise des frappes Chi et des arts moniaux de Chung, Xia et Wulong qui mirent les bêtes à bas.

Siou Min s'aperçut qu'il s'agissait d'un piège, et l'embuscade qu'elle avait senti venir eut bel et bien lieu. Trois féroces éclaireurs Mogus envoyèrent une volée de carreaux avant de charger les Soleil-Rouges, armés de leurs grands sabres jumeaux.

Sakuri-Sama fut cruellement atteinte d'un carreau dans le bas du dos, et s'écroula, hors de combat. Aucun autre pandaren ne fut touché par les carreaux. Le combat se montra d'une violence terrifiante, mais les efforts conjugués des Soleil-Rouge leur permirent de remporter la victoire. Un des Mogus, blessés, s'enfuit vers les ruines et l'on suppose qu'il sonna l'alerte, à entendre les échos des voix tonitruantes des Mogus.

Dans le féroce combat, Xia fut cruellement blessée d'un coup de sabre à l'épaule, et perdit beaucoup de sang. Sakuri-Sama ordonna un repli pour échapper à la riposte imminente de trop nombreux Mogus, et, finalement, les Soleil-Rouge allèrent se cacher à l'orée de la clairière, dissimulés par le tronc et le feuillage de deux arbres abattus.

Grâce aux bons soins de Wulong, Sakuri Sama fut soignée et remise douloureusement sur pieds, et Kusha fit également tout son possible pour guérir Xia, mais cette dernière demeura trop faible pour poursuivre la mission. Les Mogus avaient envahi la clairière, beaucoup trop nombreux pour que les Soleil-Rouge aient un espoir de les vaincre en affrontement direct.

Sakuri Sama ordonna que Xia soit rapatriée, et chargea Kusha de cette mission, elles s'en allèrent alors pour rallier Fleur-de-l'Aurore. Les Soleil-Rouge estimèrent que les ruines devaient être vidées avec tous ces guerriers présents dans la clairière. Aussi, la Budopan ordonna que Wulong et Nyein fassent diversion pour permettre à Jiao, Sakuri et Min de s'avancer sans encombre vers les ruines.

Les ordres furent exécutés avec succès, Nyein et Wulong partirent alors dans une course effrénée à travers la forêt pour occuper et semer les mogus. (Ce qui fera l'objet d'un autre texte de la part de Nyein).

Min, Sakuri et Jiao s'élancèrent alors vers les ruines, qui n'étaient plus gardés que par deux farouches mogus. Les moines de Tian étaient encore vivants : captifs, amaigris et blessés, mais vivants ! Les trois guerrières défirent les mogus et libérèrent les moines. Mais il demeurait une grande silhouette encapuchonnée de l'autre coté des ruines, qui s'avéra être le terrible sorcier, Sho-Bu. Il était là, diminué et déformé par les pierres qu'avaient jetés Jiao et Min lors de leur dernière rencontre.

Alors que, à l'unisson, s'élançaient les trois guerrières et les moines libérés, Sho Bu libéra une terrible vague foudroyante, qui mit au tapis Jiao, Sakuri ainsi que la plupart des moines. Malgré les efforts héroïques de Min et des deux derniers moines encore debout, Sho Bu parvint à s'échapper en s'évanouissant dans une épaisse fumée, noire et malsaine, dont Min respira malheureusement les miasmes.

Dans la précipitation et ayant vu sa dernière heure venir, Sho Bu n'avait pas eu le temps d'emporter avec lui le coffre qu'il tenait alors contre lui. Il fut pris comme butin de guerre. Wulong et Nyein choisirent ce moment pour revenir vers les trois guerrières, couverts de débris végétaux, de terre et d'eau. Et bientôt, on entendait la cohorte de Mogus revenir aux ruines. Wulong resta en arrière pour permettre tous les autres de s'enfuir sans encombres, et parvint à nouveau à distraire les mogus et à s'échapper. Sakuri Sama, les moines et les Soleil Rouge partirent alors au pas de course des ruines pour rallier Fleur-de-l'Aurore. Tous réunis et en vie auprès du chevet de Xia, ils firent une pause, hors d'haleine, exténués par la course et les combats, puis regagnèrent finalement le Monastère, hormis Xia, profondément endormie, et Kusha à son chevet.

Sakuri félicita puis congédia sa troupe, avant de déposer le butin de guerre dans le temple, afin que le Seigneur Shiro puisse avoir le privilège d'ouvrir le coffre lui-même.
_________________
Un coeur bienveillant trouve la paix partout.


Revenir en haut
Nyein
Initié

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2013
Messages: 10

MessagePosté le: Mar 19 Nov - 13:53 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Ainsi, les ordres furent donnés à la troupe de Soleil-Rouge. Wulong et Nyein furent chargés de distraire et d'éloigner les Mogus de leur campement, le temps que leurs compagnons accompliraient la mission. Au signal de Sakuri-Sama, Wulong attira l'attention de la dizaine Mogus par quelques provocations, alors que Nyein se servi de l'arbalète qui lui fut confiée par Min, quelques minutes plus tôt. Le carreau tua l'un des Mogus sur le coup, attisant ainsi la colère de ses frères. Leurs regards noirs se posèrent alors sur Wulong et Nyein qui, eux, continuèrent à les provoquer. S'en suivi alors un véritable brouhaha tandis que les Mogus sonnèrent la charge vers leurs deux cibles.

Wulong et Nyein ne se firent pas prier et ils prirent leurs jambes à leurs cou pour échapper à leur poursuivants enragés. Une course effrénée eu lieu entre les arbres et les fourrées. Wulong et Nyein coururent à toutes jambes, sautant par dessus les rochers sur le chemin, zigzaguant entre les arbres et glissant sous les basses branches des petits arbrisseaux qui leur griffèrent le visage. Derrière eux, les Mogus en colère ne furent pas ralenti par tant d'obstacles. Ils foncèrent droit sur leur gibier, ne se préoccupant que très peu du chaos qu'ils laissèrent dans leur sillage. Wulong et Nyein prirent finalement un peu d'avance et grimpèrent sur le bord d'une montagne, prenant ainsi suffisamment de hauteur pour accueillir leurs ennemis de quelques carreaux. Nyein prit position, visant, avec l'arbalète, le point d'arrivée des Mogus. Wulong ne perdant pas un moment le fil des ses phrases mystérieuses encouragea l'initiée du Clan.

Au loin, un épais nuage de poussière s'élevant par dessus les arbres se dirigea vers eux. Le groupe de Mogus apparu rapidement à l'orée de la forêt, mais ils furent devancés par deux Quilens qui passèrent entre leurs maîtres à grande vitesse. Nyein, sous la surprise, perdit sa concentration et sa visée. Elle tira un carreau en direction du groupe, mais Wulong la tira par le bras pour fuir. Nyein lâcha l'arbalète, et les deux Soleil-Rouge s'enfuirent de nouveau le plus rapidement qu'ils pouvaient. Les Quilens ne les lâchèrent pas. Ils gagnèrent même du terrain, suivi de près par leur maîtres et les autres Mogus. Wulong et Nyein longèrent le flanc de la montagne et stoppèrent net leur course au sommet d'une falaise surplombant un fleuve, au pied d'une cascade. Wulong récita de nouveau ses prières aux étoiles alors que Nyein se prépara à l'arrivée des Quilens, remarquant au passage qu'il lui manqua une de ses précieuses dagues. Celle-ci étant restée planté dans le corps du Mogu qui l'avait attaqué plus tôt dans la soirée.

A ce moment là, la Kunoichi ne s'attendit pas à ce qui allait se produire. Alors que les Quilens furent bientôt à leurs portées, Wulong termina sa prière en sautant de la falaise pour plonger dans le fleuve plusieurs dizaines de mètres plus bas. Nyein voulu le retenir, mais ce fut trop tard. Elle regarda la chute de Wulong, inquiète. Elle se retourna pour voir les Quilens presque à sa portée, mais elle ferma les yeux et se jeta à son tour de la falaise. Les Quilens s'arrêtèrent au bord du précipice et regardèrent en bas pour tenter d’apercevoir leurs proies.

Le courant emporta Wulong et Nyein qui s'échouèrent sur un rocher, en contrebas du fleuve. Nyein reprit assez aisément ses esprits, ce qui ne fut pas le cas de Wulong, qui resta sonné un petit moment par sa mauvaise chute. Après un instant de répit, les deux compagnons se relevèrent pour regarder en haut de la falaise. Les Quilens et les Mogus n'étaient plus là. Wulong ne mit pas longtemps avant de comprendre qu'ils se remirent en route pour leur campement. Wulong et Nyein s'empressèrent alors de reprendre la route vers le campement pour avertir les autres Soleil-Rouge.

Ils longèrent alors le fleuve jusqu'à la grève, au pied de la colline où se trouvait le camp Mogu. Arrivés sur la plage, ils croisèrent un Mogu en charge de la protection du camp contre les intrusions maritimes. Wulong et Nyein se servirent de toutes leurs capacités de discrétion pour se faufiler derrière le Mogu et le mettre hors d'état de nuire. Seulement, le duo n'eut pas remarqué la présence d'un autre gardien Mogu, un peu plus loin sur la plage. Le Mogu chargea les deux compagnons et un combat mêlant la force brute du Mogu et l'agilité exceptionnelle de Wulong et Nyein fit rage. La bataille fut rude, mais les Soleil-Rouge parvinrent à défaire le Mogu qui s'étala de tout son poids dans le sable. Wulong s'empressa alors de se diriger vers le campement Mogu, mais Nyein le retint, lui avouant son inquiétude face à la potentielle présence des éclaireurs Mogus qui les poursuivirent quelques minutes auparavant. Et ce fut de raison, puisque deux éclaireurs, les maîtres des Quilens, sortirent de l'eau avec un calme comme il fut rare d'en voir chez les Mogus.

Ils s'avancèrent sur la plage, armes au poing, prenant l'air menaçant. Les deux Soleil-Rouge, voulant protéger leurs compagnons, se précipitèrent sur eux. Ils s'attaquèrent au Mogu le plus proche, le défaisant avec une rapidité à toute épreuve. Mais le second Mogu profita du combat pour assommer violemment Wulong par derrière. Ce dernier s'écroula dans le sable et le Mogu leva sa masse pour l'achever, abattant un violent coup dans sa direction. Heureusement pour Wulong, Nyein parvint à dévier le coup au dernier moment, perdant au passage sa seconde dague qui se planta dans le sable au même moment que la masse du Mogu. La kunoichi en profita pour attaquer le Mogu à coups de pied au visage et, récupérant sa dague dans un mouvement fluide, taillada le corps de son ennemi. Mais le combat tourna rapidement à l'avantage du Mogu enragé, et Nyein fut mise à mal. C'est alors que Wulong reprit connaissance et se servi de son Chi pour se débarrasser une bonne fois pour toute du dernier de leur poursuivant. Le Mogu tomba a terre, inerte et après avoir reprit leurs souffles, Wulong et Nyein coururent en direction du camp où ils rejoignirent Sakuri, Min et Jiao qui vinrent de faire fuir le Chef des Mogus.

Alors que l'avertissement du retour imminent des Mogus fut donné par Nyein, le groupe s'empara du coffre des Mogus et s'enfuirent en direction de Fleur-de-l'Aurore. Laissant derrière eux, Wulong qui voulu retenir les Mogus.
_________________
Thème de Nyein



Revenir en haut
Kofu'ji
Budopan

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2013
Messages: 47

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 11:52 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Citation:
Nous avons fait route vers notre domaine, dans la vallée des Quatre Vents. Quelques consignes furent laissées aux gens du clan qui restèrent au monastère de Tian, ainsi qu'aux protecteurs assurant la garde. Le chemin à travers la forêt de Jade n'est pas dangereux en soi, mais la pluie, le vent et l'obscurité croissante de la nuit nous accompagnèrent sur tout le trajet. Bien sûr, nous avons fait un arrêt à la cité de Fleur-de-l'aurore lorsque la pluie battante commença à nous tremper, noyant notre fourrure sous une eau glaciale.

Le torrent d'eau cessa pourtant de battre le sol lorsque nous sommes arrivés à la frontière de la vallée. La nuit était encore longue, mais le plus dur était passé. Marchant à vive allure, le chant des criquets nous guidant sur la voie, nous aperçurent enfin le village de nos ancêtres au loin. Un bon repas chaud et une journée de repos nous attendent, avant d'entamer le véritable but de notre voyage : Retrouver le petit esprit du vent au nom de Ki'an, en haut des montagnes du mur céleste.
 

_________________
Chaque blessure est une leçon, chaque défaite est une occasion de grandir.


Revenir en haut
Huang Jiao
Protecteur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2013
Messages: 65

MessagePosté le: Dim 1 Déc - 13:40 (2013)    Sujet du message: Situation générale Répondre en citant

Notre ascension de la Chaîne des Cieux ne fut pas de tout repos. Malgré nos efforts de discrétion, nous avons du faire une percée dans le village de Hozens, et faire de nombreuses victimes. Et plus tard, ce sont les serviteurs Aigles de Bao, qui tentèrent de nous barrer la route. Malgré les supplications de Sanoshsil, la nouvelle parlesprit du Clan, et du Seigneur Shiro, ils furent tués, et s'évanouirent dans le ciel d'une façon étrange et spectaculaire. Bao nous menaça alors de mort, lui dont sa voix avait la force d'un coup de tonnerre dans la montagne. Après quelques pénibles et périlleuses avancées dans la montagne, Sanoshsil demanda audience. Bao y répondit affirmativement, mais les avertit : il précipiterait tout le monde en bas de la montagne si quelque chose ne lui plaisait pas. Ainsi, le Seigneur Shiro et la Parlesprit furent acceuillis dans la demeure de Bao, sur le pic de la montagne. C'était un petit palais, fait de nuages nacrés sertis de perles célestes, entouré par des vents scintillants. Les négociations manquèrent de virer au drâme, quand Sanoshsil finit enfin par réussir à le convaincre, en le persuadant que leur donner Ki'An, son rejeton céleste -et le fragment de l'air de Bo'Ku- aiderait la Pandarie toute entière en la préservant du retour de Tan Bu.

Finalement, Bao céda. Au seigneur Shiro il donna la perle qui ornait son front, Ki'An, et à Sanoshsil il offrit son vent, promesse d'un grand pouvoir quand la situation l'exigera. Les secrets de Ki'An furent révélés : Il s'agit d'un artefact ancien, qui faisait appel à de grandes forces. Rien de très utile pour le retrouver, en somme, mais il assura qu'une fois tous les fragments réunis, les secrets nous seront révélés.


Plus tard dans la soirée, les éclaireurs de Micolline nous rapportèrent une terrible nouvelle. Les Hozens de Kunzen, le village que nous avions traversés, s'organisaient d'une façon inquiétante et envisageaient manifestement une attaque de grande ampleur sur le Giron et Micolline ! Le Seigneur Shiro décida d'envoyer nos troupes pour tuer l'attaque dans l'oeuf, et ainsi les guerriers du clan se préparèrent au rythme entêtant des tambours de guerre.
_________________
Un coeur bienveillant trouve la paix partout.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:34 (2018)    Sujet du message: Situation générale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du clan soleil-rouge Index du Forum -> Le clan -> Situation actuelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com